Pour défendre l'IVG à l'Assemblée, cette députée enceinte a trouvé les mots justes

par LeHuffPost

AVORTEMENT - Le lundi 29 novembre à l’Assemblée nationale, les députés ont débattu jusque tard dans la nuit au sujet des délais de l’IVG. Les débats sont rentrés immédiatement dans le vif du sujet, avec l’examen d’amendements de suppression de l’allongement légale de l’IVG, avec en première ligne des députés UDI, LR et d’extrême-droite. 

Dans la soirée, la députée Paula Forteza a pris la parole pour partager son propre témoignage, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. “L’ironie du destin veut que je vous parle aujourd’hui d’IVG avec un gros ventre, puisque je suis enceinte de 8 mois. Cette grossesse a été choisie, voulue, et si je suis aujourd’hui devant vous c’est parce que j’ai pu avoir recours par deux fois à l’IVG”, a-t-elle indiqué avant de poursuivre. “Je ne serai certainement pas devant vous en tant que députée ce soir si je n’avais pas eu à l’époque la possibilité d’avoir la maîtrise de mon corps et de mon destin.”

Le gouvernement laissera l’Assemblée nationale délibérer sans donner son avis sur la proposition de loi permettant notamment l’allongement de la durée légale d’IVG de 12 à 14 semaines, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran, ce lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.