Pour Ciotti, la réforme constitutionnelle est un «piège politique»

par libezap

Tout porte à croire que la déchéance de nationalité ne fera finalement pas partie du texte de la réforme constitutionnelle discuté ce mercredi en Conseil des ministres. Un changement de ton que le député Les Républicains qualifie ce mercredi sur France 2 de «piège politique» tendu par «le machiavélique Monsieur Hollande». «Je ne voterai pas cette réforme constitutionnelle s'il n'y pas la déchéance de nationalité» assure Eric Ciotti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.