Pour Ciotti et Estrosi, «bien sûr qu'il faut qu'il y ait l'état d'urgence, mais...»

par libezap

La droite conservatrice approuve Manuel Valls. Alors que le Premier ministre a annoncé ce matin vouloir maintenir l'état d'urgence en vigueur depuis les attentats de novembre pour deux mois supplémentaires, l'aile droite du parti Les républicains applaudit des deux mains.
Pour Eric Ciotti, comme pour Christian Estrosi, «tant que la menace est là, tant qu'elle est maximale, il faut avoir le degré de protection maximal». Le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes juge toutefois, compte tenu de la proximité de l'Euro de football et du Tour de France, la décision tardive : «Bien sûr qu'il faut qu'il y ait l'état d'urgence, parce que ces grands rendez-vous sportifs constituent des cibles et des menaces. Mais est-ce qu'on n'aurait pas pu le prévoir dès le début ?»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.