Pour Christophe Castaner, il faut "arrêter de penser que le président de la République parle d'Éric Zemmour lorsqu'il parle de la France"

par BFMTV

Quinze mois après son départ de Matignon, Edouard Philippe lance samedi matin son propre parti au Havre, pour élargir vers la droite le socle de soutiens à Emmanuel Macron, sous l'œil critique de certains macronistes qui redoutent la division.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.