Pour Cambadélis, une déroute du PS aux régionales nuirait autant à Hollande qu'à Valls

par LCP

D’après un récent sondage, Manuel Valls serait le meilleur candidat de la gauche pour la présidentielle de 2017. Avec 70% des suffrages, le Premier ministre devancerait largement François Hollande (24%).

Alors, y aura-t-il une primaire au parti socialiste l’an prochain ? Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, par ailleurs soutien de Hollande, il ne faut pas aller trop vite en besogne.

Invité de Questions d’Info, mercredi sur LCP, Jean-Christophe Cambadélis, estime ainsi qu’une déroute aux élections régionales, en décembre prochain, serait un coup dur qui ne fragiliserait pas seulement le chef de l’État… "On ne comprendrait pas pourquoi ça serait François Hollande qui serait désavoué et pas le Premier ministre. Il ne vaut mieux pas étalonner notre candidature à la présidentielle a l’aune de la régionale…", a-t-il

Vos réactions doivent respecter nos CGU.