Pompili: "Nul ne peut demeurer inerte et en premier lieu l'exécutif"

par BFMTV

La députée écologiste Barbara Pompili a ouvert mardi la séance de question au gouvernement en s'adressant à Manuel Valls au surlendemain de la défaite de la majorité aux élections départementales. "Nul ne peut demeurer inerte et en premier lieu l'exécutif", a-t-elle lancé au Premier ministre. Et d'ajouter: "On ne peut pas ne rien changer. La gauche est à la merci de ses démons qui sont l'enfermement et l'entre soi. Chacun sait que l'unité n'est pas la garantie de la réussite, mais que la désunion porte la certitude de l'échec". La chef de file des députés EELV a ensuite demandé concrètement à Manuel Valls quelle place il donnait à l'écologie dans sa feuille de route.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.