«Piqûre d'épingle», «petite loi», la loi Macron largement critiquée par Éric Woerth

par libezap

Si pour les socialistes la loi Macron est trop libérale, du côté des Républicains (LR), on en attendait plus. Au lendemain de l'annonce de l'application de l'article 49-3 de la Constitution par le Premier ministre, Eric Woerth a qualifié le projet de loi de «piqûre d'épingle» et de «petite loi» lors d'une interview sur RTL. Le député LR dénonce un «décalage considérable entre les grands problèmes et les petites réformes qui sont proposées».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.