Pécresse «ment parce qu'elle panique» estime Claude Bartolone

par Libé Zap

Accusé par la candidate du parti Les Républicains en Ile-de-France de vouloir augmenter de 220 millions les impôts sur les entreprises dans la région, Claude Bartolone crie au mensonge. «Elle ment, elle ment parce qu'elle panique. Elle voit bien qu'elle est aujourd'hui en diffuculté avec à la fois sa droite extrême Dupont-Aignan et l'extrême droite qui lui pose un certain nombre de problèmes», lance la tête de liste du Parti socialiste ce vendredi sur iTélé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.