Paul Bismuth s'invite dans les débats de la loi Renseignement

par LCP

Lundi, les députés ont débuté l'examen en séance publique du projet de loi sur le renseignement. Au centre des débats, la peur de l'instauration d'un système de surveillance généralisé, dépourvu de garde-fous. Une hypothèse évacuée par le député socialiste Pascal Popelin qui assure que la nouvelle Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR) offrira les garanties nécessaires.



Selon lui, cette nouvelle instance ne "semble pas moins encadrée, ni contrôlée, que celle qui fixe les réalisations des écoutes commanditées par l'autorité judiciaire".



Poursuites contre Nicolas Sarkozy


Pour appuyer son propos, l'élu de Seine-Saint-Denis cite l'exemple de "t

Vos réactions doivent respecter nos CGU.