Patrick Menucci : le ralliement de Valls à Macron est une "trahison préméditée"

par LeHuffPost

La décision avait beau être attendue. Elle n'en a pas moins créé beaucoup de colère dans les rangs hamonistes. En annonçant qu'il votera pour Emmanuel Macron à la présidentielle, Manuel Valls a ouvert le procès en traîtrise en moins d'une minute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.