Patrick Maisonneuve reconnaît l'existence des fausses factures

par LCP

L’avocat de la société de communication Bygmalion a dénoncé lundi une "affaire des comptes de campagne" de Nicolas Sarkozy, évoquant un système mis en place "à la demande de l’UMP" pour dissimuler des dépenses liées aux meetings du président-candidat.Evoquant des "fausses factures" puis de "vraies fausses factures", Me Patrick Maisonneuve a estimé à "plus de dix millions d’euros" les sommes litigieuses. Selon lui, des prestations liées aux meetings de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2012 étaient "indûment" imputées à des conventions facturées à l’UMP.Voici les extraits de l’intervention de Patrick Maisonneuve

Vos réactions doivent respecter nos CGU.