Passage à 80 kmh : les élus des territoires ruraux dénoncent le manque de concertation

par LCP

Dans beaucoup de départements le passage de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 kmh sur le réseau secondaire, voulu par le Premier ministre Edouard Philippe, ne passe pas. Les présidents de ces exécutifs locaux auraient voulu que la limitation soit adaptée en fonction des routes. Ils critiquent une mesure venue d'en haut et contre les territoires. Reportage en Saône-et-Loire de Loris Boichot.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.