"Pas très glorieux", "un peu minable": Robert Ménard fustige le "suspense artificiel" de Marion Maréchal

par BFMTV

Marion Maréchal a évoqué la possibilité de soutenir Éric Zemmour à l'élection présidentielle plutôt que sa tante, Marine Le Pen. Le Rassemblement National est un peu plus ébranlé par cette annonce, alors que le parti était déjà fragilisé par de multiples départs de ses membres, notamment Gilbert Collard et Jérôme Rivière. Robert Ménard, ancien élu RN mais toujours soutien de Marine Le Pen fustige les propos de sa nièce Marion Maréchal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.