Pas de financement libyen pour Sarkozy? Takieddine dit (encore) tout et son contraire

par LeHuffPost

La satisfaction de Nicolas Sarkozy pourrait ne pas durer. Mis en examen dans l’enquête sur le présumé financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, notamment pour “recel de détournement de fonds publics” et “association de malfaiteurs”, l’ancien chef de l’État s’est réjoui dans un communiqué posté ce mercredi 11 novembre que “la vérité éclate enfin” après que Ziad Takieddine, l’un des principaux témoins à charge dans cette affaire, a retiré ses accusations contre lui. Un retournement de veste spectaculaire dont Ziad Takieddine est coutumier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.