Parlement’air - L’Info : Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale

par LCP

Le Président de l’Assemblée nationale évoque la situation de Thomas Thévenoud et d’autres parlementaires, anciennement condamnés qui sont toujours sur les bancs de l’Assemblée.

"L’affaire Thévenoud a été un choc. Thomas Thévenoud est certainement un des députés les plus brillants de sa génération", commence Claude Bartolone, invité du journal de Brigitte Boucher ce jeudi 16 octobre.

A la question : « Souhaitez-vous la démission de Thomas Thévenoud ? » Le Président de l’Assemblée nationale explique " Je fais la différence entre la justice et la vengeance. Il y avait devant la situation de Thomas Thévenoud une décision politique à prendre. Le Président de la République et le Premier ministre l’ont prise (…) Après, il n’y a pas de sanction juridique (…).Je ne veux pas rentrer dans ce genre de chose. Croyez-moi, il y a un certain nombre d’anciens condamnés sur les bancs de l’Assemblée, vous croyez que cela me fait plaisir de les voir sur les bancs de l’Assemblée ? Il ne peut pas y avoir une gradation qui serait simplement créée par l’émoi provoqué dans les médias.(…) C’est à Thomas Thévenoud de savoir ce qu’il doit faire. Les députés certes votent la loi, mais ne peuvent pas faire la loi au gré des événements. Et là en l’occurrence, il n’a pas de condamnation pénale et doncil n’y a aucune manière d’obtenir de lui qu’il démissionne ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.