Otages libérés: pas de rançon mais des négociations

par BFMTV

La France ne verse pas de rançons. François Hollande mais aussi Laurent Fabius l’ont répété suite à la libération des otages détenus au Nigéria. Il y a eu pourtant des négociations avec les ravisseurs. Ils pourraient avoir obtenu en contrepartie des libérations de prisonniers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.