"On sacrifie nos anciens pour traiter la politique migratoire dans ce pays", a lancé Nadine Morano

par BFMTV

Jean-Jacques Bourdin reçoit Nadine Morano, députée européenne LR et conseillère politique de Laurent Wauquiez, ce mardi 13 mars 2018 sur BFMTV et RMC.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - "On sacrifie nos anciens pour traiter la politique migratoire dans ce pays", a lancé Nadine Morano
  • Cela m'énerve de perdre 1.7% sur ma retraite,mais ci en plus c'est pour donner aux émigrés,je suis fou de rage.

  • elle a raison car qui payent et sont pénalisés ce sont les retraités et les salariés encore en activités

    Faut bien que les migrants, futurs électeurs de LREM soient logés nourris et soignés ....

  • on sacrifie nos anciens pour traiter mieux les migrants aurait dit madame Morano sur le fonds elle a tout à fait raison puisque nous sommes un etat en quasi faillite et lui reprocher cette affirmation est stupide puisque tout le monde le sait sauf les grands medias qui sont dans le deni comme sur d'autres sujets

  • On peut penser ce que l'on veut de NM mais on ne peut surtout pas l'accuser de langue bois ! En effet, une fois encore, elle a parfaitement raison ! En ce sens que "l'aide financière quotidienne" dispensée par le gouvernement aux immigrés clandestins sur le dos du contribuable est supérieure au montant des retraites les plus faibles après 40 ans de cotisations ! Nous sommes un peuple très gentil, trop peut être?

    Jusqu'au jour où...

  • On peut penser ce que l'on veut de NM mais on ne peut surtout pas l'accuser de langue bois ! En effet, une fois encore, elle a parfaitement raison ! En ce sens que "l'aide financière quotidienne" dispensée par le gouvernement aux immigrés clandestins sur le dos du contribuable est supérieure au montant des retraites les plus faibles après 40 ans de cotisations ! Nous sommes un peuple très gentil, trop peut être?