"On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif." Hamon ironise sur ceux qui ne veulent pas le soutenir

par BFMTV

A la peine dans les sondages et de plus en plus isolé à gauche, Benoît Hamon poursuit sa difficile campagne. Alors que plusieurs ténors du PS, à l'instar de Jean-Yves Le Drian, ont annoncé leur ralliement à Emmanuel Macron, le candidat socialiste semble également convaincu que Manuel Valls ne lui apportera pas son soutien. "On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif", a-t-il ironisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.