"On a résisté", "nous sommes lucides". Au FN, la défaite aux législatives est relativisée

par BFMTV

Alors qu'il pouvait espérer constituer un groupe parlementaire dans la future Assemblée nationale, le Front national devra certainement se contenter d'une poignée de députés après le second tour des élections législatives, dimanche prochain. Marine Le Pen est en ballotage favorable dans sa circonscription du Pas-de-Calais mais la présidente du parti reconnaît une déception sur le plan national: "On préfère toujours faire plus. C'est évident que cela marque une pause dans une très forte progression". Le vice-président du parti, Florian Philippot, en tête après le premier tour en Moselle, estime quant à lui que le FN a limité les dégâts: "Nous avons perdu 500.000 voix par rapport aux dernières législatives mais Les Républicains en ont perdu 3 millions et le PS, 6 millions".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.