Olivier Véran reconnaît que le terme de commerces "non essentiels" n'est "pas bien" et préfère parler de de commerces "de premières nécessités"

par BFMTV

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé était l'invité de Jean-Jacques Bourdin pour BFMTV et RMC ce mardi. Interrogé sur les commerces il déclare qu"il reconnaît que le terme de commerces "non essentiels" n'est "pas bien" et préfère parler de de commerces "de premières nécessités".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.