Olivier Falorni: "Faute de ressources, Daesh est de plus en plus dans l'extorsion"

par BFMTV

Olivier Falorni, le député du Parti radical de gauche, est revenu mercredi dans BFM Story sur les difficultés financières rencontrées par Daesh. L'organisation terroriste "perd du terrain géographiquement, militairement mais aussi financièrement", a estimé le membre de la mission d'information parlementaire sur les moyens de Daesh. "L'actif de l'organisation terroriste est estimé à 2.000 milliards de dollars. Il repose sur un certain nombre de financement. Le pétrole, mais on voit que ça baisse. Faute de ressources, Daesh est de plus en plus dans l'extorsion", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.