Objectif 2012 : Olivier Besancenot

par LCP

"Même si c'est François Hollande, il y aura des grands mouvements contre la rigueur" a confirmé Olivier Besancenot sur le [plateau de Politique Matin->http://www.lcp.fr/emissions/politique-matin/vod/131741-la-matinale-du-vendredi-13-avril-2012] vendredi. L'ancien candidat du NPA regrette que la gauche radicale ne soit pas plus unie dans cette élection.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.