"Nous avons payé des assistants de députés français au Parlement européen" martèle Marine Le Pen

par BFMTV

Le parti dit en effet se trouver dans une situation financière compliquée, après que la justice française a décidé de saisir 2 millions d’euros sur les aides publiques du parti. Les juges d’instruction soupçonnent l’ex-Front national d’avoir utilisé des fonds européens pour rémunérer des cadres permanents du parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.