Notre-Dame-des-Landes : Valls prône la fermeté et "l'État de droit" face à Duflot (EELV)

par LCP

Deux semaines après s’être écharpé dans l’hémicycle avec le député écologiste Noël Mamère sur l’entrée de l’état d’urgence dans la Constitution, le Premier ministre Manuel Valls a répondu cette fois à son ancienne collègue au ministère du Logement la députée Cécile Duflot. En cause, la décision lundi du tribunal de Nantes d’expulser les personnes vivant encore sur la zone prévue pour le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"La justice a confirmé hier des expulsions sur la zone prévue pour la construction de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes. Onze familles et quatre agriculteurs devraient ainsi quitter les lieux au plus tard le 26 mars, a rappelé Cécile Duflot. Pourquoi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.