Nicolas Sarkozy désormais hostile au droit de vote des étrangers

par LCP

Finalement non! Nicolas Sarkozy n'est plus favorable au droit de vote pour les étrangers extra-communautaires aux élections locales. C'est ce qu'il a laissé entendre hier devant plus de 2 000 maires invités à l'Elysée. Pourtant en 2005 le chef de l’État y était personnellement favorable. Chloé Buffard revient sur cette controverse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.