Nicolas Sarkozy compare l'afflux de réfugiés à une grosse fuite d'eau

par BFMTV

Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, a comparé ce jeudi l'afflux de migrants en Europe à une grosse fuite d'eau, et raillé la proposition de la Commission européenne de répartir les demandeurs d'asile entre les pays de l'Union. Dans "une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine", a expliqué l'ancien chef d'Etat. "Le réparateur arrive et dit, j'ai une solution: on va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et si ça ne suffit pas il reste la chambre des enfants", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.