Michel Sapin y «croit», il y aura «un accord avec la Grèce»

par libezap

Alors que le Premier ministre grec, Alexis Tsipras gagne du temps auprès des créanciers en rejetant «les propositions absurdes» de ces derniers, le ministre des Finances, Michel Sapin, croit toujours qu'un accord est possible avec Athènes. «Je ne cherche pas à être optimiste ou pessimiste mais, oui je crois en un accord avec la Grèce», a-t-il insisté lundi sur France Info.

La situation est telle que le G7, qui a débuté dimanche 7 juin en Bavière et doit se clôturer lundi 8 juin, n'a pas pu éviter de se pencher sur le sujet. Michel Sapin estime qu'un accord est «indispensable pour la Grèce». L'UE devra donc négocier avec le «gouvernement légitime», qui est celui d'Alexis Tsipras. «Nous sommes au moment de la prise de responsabilités», a considéré le ministre des Finances et des Comptes publics.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.