Michel Sapin : «Le dispositif sera simple pour les contribuables et les entreprises»

par libezap

«Irréversible». Michel Sapin a réitéré son propos tenu la veille dans «Le Figaro», concernant la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, et ce à parti du 1er janvier 2018. Invité sur France Info, le ministre des Finances tente une nouvelle fois de rassurer les Français. Il rappelle que le prélèvement à la source est appliqué dans tous les pays européens, sauf la Suisse. «La Suisse, du point de vue fiscal, n'est pas la plus belle comparaison», précise-t-il. Et quant à la complexité de cette mesure, relevée notamment par le président du Medef, Pierre Gattaz, le ministre se veut «clair». «Le dispositif sera simple pour les contribuables et les entreprises», martèle-t-il. Parmi les problèmes majeurs soulevés sur cette mesure : la confidentialité. Les employés devront communiquer au tiers payeur des informations, à l'instar de la situation familiale et des revenus patrimoniaux. Un point «résolu dans les tous les autres pays du monde», assure le ministre des Finances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.