Mélenchon s'explique sur son tweet sur le "droit au silence"

par LeHuffPost

POLITIQUE - « Pin-pon-pin-pon », revoilà les sirènes de Jean-Luc Mélenchon. À la braderie de Lille ce samedi 3 septembre, le chef de file de La France Insoumise est revenu le « droit au silence », évoqué dans un tweet et raillé par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Après des vacances à l’étranger, Jean-Luc Mélenchon est revenu à Paris le 30 août. Il y a retrouvé « les sirènes des voitures de police » qui « hurlent sur les grandes artères jour et nuit toutes les 10 minutes ». Sur Twitter, l’ancien député s’est interrogé sur d’éventuels « refus d’obtempérer » pour justifier ces bruits incessants, une référence amère à la mort d’une passagère lors d’une intervention controversée pour ce motif. Et « le droit au silence ? », questionne-t-il pour finir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.