Marine le Pen: si les jihadistes français écopent de la peine de mort, "tant pis pour eux"

par LeHuffPost

En meeting à Melun le 4 novembre, Marine le Pen évoqué le sort des jihadistes français arrêtés en Irak ou en Syrie. "S'ils sont condamnés à mort, tant pis pour eux".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.