Manuel Valls: l'abandon de la révision constitutionnelle "est un immense regret"

par BFMTV

François Hollande et le gouvernement ont renoncé ce mercredi à la réforme de la constitution, et par conséquent au projet de loi sur la déchéance de nationalité. Devant les députés français mercredi après-midi, Manuel Valls a exprimé "un immense regret" face à la perte d'unité politique. "A Versailles, nous étions tous rassemblés, offrant l'image de responsables politiques soudés. Quatre mois plus tard, cette unité n'est plus au rendez-vous", a-t-il lancé, dénonçant une incapacité à "se mettre à la hauteur de l'attente et de l'exigence des Français".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.