Manuel Valls investit 100 millions d'euros pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme

par LCP

Manuel Valls était à Créteil vendredi matin afin de présenter le plan gouvernemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Alors que François Hollande a fait de ce combat une "grande cause nationale", le Premier ministre a détaillé les 40 mesures qui seront déployées en trois ans, dotées d’un budget de 100 millions d’euros.

"Internet au cœur de tout"

Manuel Valls a appelé à un "éveil des consciences" face à la "mécanique sourde de la haine, qui est en marche". Il a ainsi assuré que les paroles racistes et antisémites seront désormais des délits relevant du droit pénal général et non plus du seul droit de la presse.

Manuel Valls a assuré qu’"internet et les réseaux sociaux", "au cœur de tout aujourd’hui", devront être davantage régulés. Ainsi, il a annoncé la création d’une "unité nationale de lutte contre les contenus illicites

Vos réactions doivent respecter nos CGU.