Manuel Valls dénonce une polémique «purement politique»

par Libé Zap

Invité de BFM TV et RMC ce lundi, le Premier ministre juge que la polémique sur les moyens policiers déployés le 14 juillet à Nice est «purement politique» et qu'elle «vise à déstabiliser le gouvernement». Manuel Valls appelle l'ancien maire de Nice, Christian Estrosi, élu président de la région Paca avec le soutien de la gauche, a être «digne des conditions [de l']élection» et «à la hauteur des Français», et défend Bernard Cazeneuve : «un homme intègre, un homme d'Etat, un ministre de l'Intérieur formidable.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.