Lutte anti-terroriste : la réponse européenne tarde à venir

par LCP

Au lendemain de la grande marche républicaine qui a rassemblé dimanche des millions de personnes - et de nombreux chefs d'États et de gouvernements étrangers - le gouvernement français a annoncé lundi un éventail de nouvelles mesures sécuritaires. La réaction des autorités européennes, elle, semble tarder.



Dimanche matin, une réunion de onze ministres de l'Intérieur de l'Union européenne a eu lieu à Paris, en présence du commissaire en charge des Affaires intérieures, du coordinateur de la lutte antiterroriste en Euro

Vos réactions doivent respecter nos CGU.