Loi sécurité globale: après Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon demande à son tour "la démission" du préfet Didier Lallement

par BFMTV

Des manifestations contre la loi sécurité globale ont été organisées dans toute la France ce samedi. À Paris, Benoît Hamon faisait partie du cortège. Le président de "Génération.s" en a profité pour demander "la démission" du préfet Didier Lallement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.