Loi Macron : pas d'accord entre députés et sénateurs

par LCP

Il ne leur a fallu que quatre-vingt dix minutes pour acter leurs désaccords. La commission mixte paritaire sur le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques a échoué : ses 14 membres (7 députés, 7 sénateurs) ne se sont pas mis d’accord sur un texte commun.

"Le Sénat avait ouvert des possibilités de consensus et d’accord, nous étions prêts à trouver des compromis", a regretté le sénateur UDI Vincent Capo-Canellas qui a critiqué "la vision conservatrice des députés". Les sénateurs avaient modifié le texte, en assouplissant notamment les règles encadrant le travail dominical et en revenant sur le chapitre des professions réglementées.

"C’est nous, qui, sur les professions réglementées, la mobilité, le permis de conduire, le transport par car, allons loin et c’est le Sénat qui juge que nous allons trop loin", objecte le député socialiste Richard Ferrand. "Il y a, de surcroît, la volonté de mettre des choses q

Vos réactions doivent respecter nos CGU.