Loi Macron : le rapporteur général s'en prend à l'opposition et aux frondeurs

par LCP

"Que n'a-t-on pas entendu sur ce texte ? Tout et son contraire." Lundi, lors du premier jour d'examen en séance publique de la loi Macron, Richard Ferrand, le rapporteur général (PS) du texte, n'a pas hésité à critiquer vivement les opposants au projet de loi, qu'ils soient issus de l'opposition... ou de la majorité."Critiques binaires"Première cible du député du Finistère : l'UMP. "Pour certains, il s'agit d'un texte fourre-tout, sans colonne vertébrale et qui porte des réformes superficielles, insuffisantes. Réformes que ces mêmes esprits critiques ont pourtant été incapables de réaliser avant nous. Toujours moins pendant dix ans, mais toujours plus aujourd'hui, comme si la surenchère tenait à elle seule lieu de pensée."Ensuite, Richard Ferrand s'adresse aux frondeurs du PS

Vos réactions doivent respecter nos CGU.