Les réactions aux déclarations polémiques de Karim Benzema

par LeHuffPost

Karim Benzema a démarré une polémique en déclarant dans un journal espagnol que le sélectionneur Didier Deschamps "a cédé devant la pression d'une partie raciste de la France". Le ministre des sports Patrick Kanner a condamné les propos du joueur, tout comme Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet. Seul Benoît Hamon a défendu en partie Karim Benzema, tandis que le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a tenté de minimiser la polémique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.