Les politiques unanimes pour condamner Volkswagen

par libezap

Le «Volkswagen Gate» prend de l'ampleur. Alors que la ministre de l'Ecologie Ségolène Royale a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête sur les méthodes du constructeur allemand en France, le scandale fait réagir l'ensemble de la classe politique.

Si la tricherie révélée est unanimement condamnée par les élus de droite comme de gauche, certains, comme le député Les Républicains (LR) Christian Estrosi, s'inquiètent des retombées éventuelles sur le marché automobile français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.