Les mesures de Manuel Valls pour "lever les freins à l'embauche"

par LCP

Manuel Valls a annoncé mardi un train de mesures en faveur de l'emploi dans les petites et moyennes entreprises.



On y trouve pêle-mêle '"une prime de 4000€ pour les TPE qui embaucheraient leur premier salarié" ou "l'instauration d'un plafond et d'un plancher en cas de licenciement d'un salarié, qui prendra en compte la taille de l'entreprise et l'ancienneté du licencié".



Ainsi, pour une entreprise de moins de 20 salariés, le montant des indemnités "sera compris entre 2 et 6 mois de salaire, le plafond étant de 12 mois pour les salariés qui comptent 15 ans d'ancienneté".
Pour les entreprises de plus de 20 salariés, "le barème sera de 4 à 12 mois puis 20 mois à partir de 15 ans d'ancienneté".
Le premier ministre a toutefois précisé que pour le "barème ne concernera pas les cas les plus graves comme la discrimination ou le harcèlement".



Un CDD renouvelable deux fois


Pour la prime de 4000 euros, elle se

Vos réactions doivent respecter nos CGU.