Le porte-parole éclair de LREM répond à la polémique

par 6MEDIAS

Rayan Nezzar a fait son mea culpa."Ces messages étaient une erreur" a dit le porte-parole éclair de La République En Marche au micro de RMC. Des messages injurieux qu'il avait postés sur son compte Twitter avaient fait scandale. Nommé le 4 janvier par Christophe Castaner, le marcheur a quitté son poste quelques jours plus tard face à la polémique. «La raison pour laquelle j'ai démissionné, c'est parce que j'ai estimé qu'effectivement c'était une erreur et qu'il fallait l'assumer», a-t-il précisé. Mais le jeune professeur d'économie ne se ferme aucune porte. "Je n'ai pas renoncé à la politique", assure-t-il.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU