Le plan vigipirate passe en "alerte attentat" dans les Alpes-Maritimes

par LCP

Christian Estrosi est le premier à prendre la parole, mercredi dans l’Hémicycle. Le député des Alpes-Maritimes évoque l’agression de trois militaires, survenue la veille dans sa ville de Nice. "Le risque terroriste est bien là et il peut survenir à tout moment (…) c’est pourquoi je viens de décider, comme en Île-de-France, de passer, dans les Alpes-Maritimes, le plan vigipirate en alerte attentat." lui répond Manuel Valls, le Premier ministre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.