Le maire d’Aulnay-sous-Bois en a «marre d’être une machine à organiser des minutes de silence»

par libezap

«Moi, j’en ai marre depuis janvier 2015 d’être une machine à organiser des minutes de silence, des minutes de recueillement, des réunions œcuméniques et d’avoir un silence assourdissant de l’Etat quand on lui demande des outils concrets.» Au micro de France Inter, le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a poussé véritable un «coup de gueule» et expliqué le dilemme des élus locaux sur le terrain qu’il estime livrés à eux-mêmes face à la menace terroriste : «On en où des décrets d’application ? Parce que, allez expliquer sur le terrain que les outils pratico-pratiques – pas la loi, les décrets qui font qu’on peut appliquer la loi – n’existent pas.»

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Le maire d’Aulnay-sous-Bois en a «marre d’être une machine à organiser des minutes de silence»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]