Le leader de Podemos estime qu'«une nouvelle Espagne est née»

par libezap

En arrivant troisième (69 sièges) dimanche aux élection législatives en Espagne derrière la Parti populaire (122 sièges) et le Parti socialiste (91 sièges), le parti de gauche radical Podemos, créé en 2014, marque la fin de 30 ans de bipartisme. «Ce dimanche, une nouvelle Espagne est née» a déclaré Pablo Iglesias, le leader de la formation. Il précise que les députés de Podemos «tendront la main à toutes les forces politiques pour mener à bien les réformes constitutionnelles indispensables» à l’Espagne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Le leader de Podemos estime qu'«une nouvelle Espagne est née»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]