Le 49.3 sur la loi Macron, «un gain de temps» pour Manuel Valls

par Libé Zap

Avant le retour de la Loi Macron à l'Assemblée nationale, Manuel Valls s'est exprimé mardi midi sur la scission provoquée par le projet de loi du ministre de l'Economie. Un discours qui se veut rassurant sur l'utilisation de l'article 49.3 de la Constitution.

«Je veux éviter à mon pays d'avoir dix jours de débat à l'Assemblée, qu'on perde du temps», lance-t-il au micro de BFM TV. «Nous utilisons les armes de la Ve République», se défend encore Manuel Valls, qui assure que «la démocratie est pleinement respectée».

Depuis l’annonce lundi du recours au 49.3, le locataire de Matignon s'attire les foudres des frondeurs. Quand Benoît Hamon dénonce une «marque de faiblesse», Christian Paul déplore l'action du chef de l'exécutif qui «met en danger la réélection de François Hollande».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.