LCP : Réforme territoriale : un parcours chaotique

par LCP

La réforme territoriale est loin de faire l’unanimité. Le Sénat étudie le texte en première lecture mais par une alliance UMP, Front de gauche et Radicaux, les Sénateurs ont plusieurs fois fait ralentir l’examen du texte.

Premier épisode, jeudi 26 juin. La conférence des présidents du Sénat retire l’examen du texte de l’ordre du jour. L’Assemblée convoque, en urgence, sa conférence des présidents qui revient sur la décision du Sénat. Manuel Valls met en garde les sénateurs : "La réforme sera examinée cet été".

Mercredi 3 juillet, premier jour de l’examen du texte au Sénat, au lieu du 1er juillet comme c’était initialement prévu. Le Sénat adopte une motion référendaire et demande ainsi à ce que les Français soient consultés sur cette réforme qui doit notamment ramener le nombre de régions de 22 à 14. La commission des Lois de l’Assemblée se réunit en urgence et rejette la demande du Sénat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.