LCP : François Bayrou en meeting à Lyon !

par LCP

François Bayrou tient un nouveau meeting à Lyon ce lundi à partir de 19h. Plus de 4000 militants sont attendus à l’Auditorium de Paul Bocuse (Eurexpo). Portant le nom du célèbre chef cuisinier lyonnais, cette salle lui portera-t-elle chance ? Réussira-t-il à redonner de l’appétit à ses militants et sympathisants ?

Le candidat du Modem à la présidentielle ne décolle pas dans les sondages : il est même en baisse en passant récemment sous la barre symbolique des 10%. Malgré une campagne active sur le terrain et sur la toile, le candidat centriste est loin d’être le potentiel "3e homme" comme en 2007.

A quelques jours du premier tour, il tente de remonter la pente en continuant à marteler les grands axes de son programme. A Lyon, nul doute qu’il évoquera le "produire en France", thème de campagne qu’il a initié avant que les autres candidats ne s’en emparent.

Ce lundi matin, il a relativisé l’impact des deux rassemblements géants dimanche de ses principaux rivaux : François Hollande et Nicolas Sarkozy. "Réunir autant de monde pour dire aussi peu de choses, c’est quand même navrant", a-t-il dit sur Europe 1. Il a jouté : "plus grande est la foule, et en général, plus gros est le mensonge et plus grave la désillusion".

Ce soir à Lyon, François Bayrou a indiqué que le MoDem ne sera pas en mesure d’organiser de tels meetings, en raison de leur coût, "des centaines de milliers d’euros".

Alors que sa campagne s’essouffle, il maintient que sa présence au second tour est toujours possible. Mais tous les sondages lui prédisent un score nettement plus faible qu’en 2007 (18.7%). Comme en 2007, il continue d’entretenir le flou en n’envisageant pour l’instant, aucun ralliement au second tour. Il ne veut participer "à aucune manœuvre, ni avec l’un ni avec l’autre".

"Personne de mon équipe n’a accepté le moindre contact avec qui que ce soit venu du camp Hollande ou venu du camp Sarkozy. Ne répandons pas des rumeurs", a-t-il insisté un peu plus tard, alors que la presse a fait état de contacts avec le camp Sarkozy via Philippe Douste-Blazy, ainsi que l’a rappelé Europe 1.

+ d’infos : émission spéciale de Ca vous regarde ce soir, à partir de 19h, avec pour invités Judith Waintraub, journaliste au Figaro, et Dominique Paillé, Conseilleur politique du Parti Radical.

-  Le portrait de campagne de François Bayrou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.