Lagos, épicentre d'une semaine de manifestations contre les violences policières

par afp

Un vent nouveau s'est emparé de Lagos, gigantesque mégalopole de 20 millions d'habitants du sud du Nigeria, depuis que des milliers de ses jeunes bloquent les rues pour dire non aux violences policières, et crier leur colère dans une société où ils ne trouvent pas leur place. Le gigantesque péage de Lekki, l'un des points névralgiques de la ville, s'est transformé jour après jour, heure après heure, en un parking immense et un festival de la contestation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.