La plainte du Qatar ? Une attaque contre «la démocratie française», selon Philippot

par libezap

Le Qatar a décidé de porter plainte pour diffamation contre Florian Philippot. L'émirat n'a pas apprécié les accusations du vice-président du Front national qui a plusieurs fois accusé le Qatar de financer le terrorisme. Invité lundi sur BFM TV, Florian Philippot juge cette affaire «extrêmement grave». «C'est une dictature islamiste qui essaye d'intimider moi-même, un parlementaire, un élu, pour ce que je dis, mais à travers moi l'ensemble de la classe politique française mais aussi vos confrères journalistes qui ne pourraient donc plus enquêter librement sur cette dictature épouvantable, mais aussi les ONG, les défenseurs des Droits de l'homme, des associations», a-t-il dénoncé. «C'est très grave pour la liberté d'expression, c'est très grave pour la démocratie.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.