La nationalisation temporaire de STX "coûtera environ 80 millions d'euros à l'Etat", annonce Le Maire

par BFMTV

Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi que l'Etat va exercer son droit de préemption sur STX. Le ministre de l'Economie et des Finances a estimé que cette nationalisation temporaire "coûtera environ 80 millions d'euros à l'Etat".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.